La sécurité des aéroports gérée par primion

Pour les aéroports, le défi est double, augmenter leur capacité d’accueil pour répondre au trafic de voyageurs et de marchandises en forte hausse et assurer une sécurité globale, sans faille, de leurs opérations gérées par un grand nombre d’intervenants.

L'aéroport de Francfort pendant la nuit

Le défi de la sécurité dans les aéroports

Pour les aéroports, le défi est double, augmenter leur capacité d’accueil pour répondre au trafic de voyageurs et de marchandises en forte hausse et assurer une sécurité globale, sans faille, de leurs opérations gérées par un grand nombre d’intervenants.

La croissance du trafic constitue un énorme défi pour toute la chaîne du transport aérien. Les aéroports doivent absorber des flux sans cesse croissants de passagers, de marchandises, tout en appliquant des règles de sécurité et de sûreté toujours plus strictes.
Les aéroports sont des lieux particulièrement sensibles à la fois sur le plan de la sécurité des infrastructures, des personnes et des données qui y transitent mais aussi de par l’impact de ce trafic sur l’économie des pays. 

Au sein d’un aéroport coexistent deux types de zones : les zones publiques, librement accessibles et les zones de sûreté dont l’accès est réservé aux personnes munies d’un titre d’accès sécurisé (badges pour les personnels et prestataires, titre de transport pour les passagers). Les points de contrôle sont très nombreux et les profils des personnels et prestataires intervenant dans l’aéroport très divers.
Dans un aéroport, les enjeux de sécurité et de sûreté sont multiples et font intervenir un grand nombre d’acteurs. La sécurité constitue une composante indispensable dans la mesure où de nos jours la menace terroriste s’amplifie de plus en plus et à tous les niveaux. 

L'aéroport de Francfort a fait appel à primion

Conscient de cette situation, l’aéroport de Francfort qui est 3ème en Europe en terme de fréquentation et de nombre de passagers, a fait appel à Primion, spécialiste de solutions de sécurité intégrées et fiables pour mettre en place de manière progressive   un système de sécurité fiable et très sophistiqué afin de renouveler au fur à mesure l’ancien dispositif de sécurité. En terme de fret, l’aéroport de Francfort est le premier d’Europe, et l’un des dix premiers au monde   d’où l’importance d’un dispositif de sécurité sans faille.

Ce projet entamé en 2007 se chiffre en dizaines de millions d’euros.  Pour un dispositif de sécurité global, Primion a installé depuis 2008 un système de gestion des badges développé spécifiquement pour les procédures d’un aéroport européen, dont le nom abrégé est AVS, un système de contrôle des accès, un système de gestion du temps de travail et un système d’accès aux portes développé spécifiquement pour l’aéroport, dont le nom abrégé est GAS.
Le déploiement du matériel de contrôle des accès est réalisé à 90% avec le système de gestion des badges qui est en production depuis 2011 et le système de la gestion du temps de travail qui fonctionne avec grand succès depuis 2013. Les composants informatiques centraux du système Gate Access ont été remis en 2016 et l’ensemble du projet informatique a été terminé, du point de vue du développement.


En effet, le déploiement se déroule au niveau des portes des terminaux de l’aéroport: dans certains cas, plusieurs portes sont pré configurées, rééquipées et mises en production. Tous les systèmes sont interconnectés et communiquent entre eux.
L’aéroport de Francfort s’étend sur plus de 23 km². Il se compose de différents secteurs dont la priorité diffère du point de vue de la technique de sécurité. Il y a des zones à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments, sur le tarmac, dans les terminaux, aux portes et le long de la clôture qui entoure cet espace. Selon les consignes, toutes ces zones doivent être sécurisées à 100% et bloquées ou ouvertes et accessibles.  A cet effet, Primion a installé environ 1 500 lecteurs de contrôle d’accès. Ces lecteurs sont configurés sur la base du produit standard prime prox et personnalisés en fonction des besoins de Fraport AG.


Par ailleurs, plus de 81 000 personnes de 70 nationalités différentes travaillent dans les différents secteurs d’activités de l’aéroport de Francfort. Beaucoup d’entre eux travaillent à temps partiel. Au total, Primion a consacré près de 13 000 heures à réaliser des développements spéciaux.
Le nombre d’employés suppose différents modèles de temps partiel, et donc des badges différents.  Il existe plusieurs types de badges différents avec des autorisations d’accès personnalisées, qui peuvent être étendues ou modifiées à tout moment, sur demande du client.  Les autorisations sont séparées en secteurs et limitées dans le temps. Par exemple, l’autorisation d’accès peut être valable pour une seule journée dans une certaine zone, ou pour tout l’espace jusqu’à cinq ans. En raison de leur durée de validité   limitée, les badges doivent être régulièrement renouvelés, pour certains tous les jours.
De plus, différents modèles de temps de travail doivent être pris en considération à l’aéroport de Francfort. Les temps de travail des plus de 20 000 employés de Fraport AG sont évidemment saisis, évalués et documentés de façon électronique. Avec leurs badges, ils pointent au terminaux de saisie du temps de travail DT 1000. Primion a aussi installé plusieurs terminaux DT 100 avec une fonction braille pour les déficients visuels.

Une solution sur mesure

Une solution customisée a été spécialement développée pour Fraport AG. Il s’agit d’une solution adaptée à l’identité visuelle de l’entreprise (logo ou charte graphique) et reconnaissable comme une application Fraport.   En plus, il y a une interface qui permet la transmission des temps de travail saisis vers SAP pour le décompte du salaire et la planification du personnel. 
Près de 60 millions de passagers décollent ou se posent tous les ans à l’aéroport de Francfort et environ 60 des 170 portes sont déjà gérées au moyen du système Gate Access de Primion.
La représentation de toutes ces procédures dans GAS a été prescrite précisément par le service compétent de Fraport AG. Dans le système de guides, plusieurs graphiques accompagnent chaque porte, des fractions d’images peuvent être définies et zoomées. Il y a des incrustations de textes et des fenêtres d’information librement définissables.

Grâce au terminal de gestion des portes (Gate-Management-Terminal, GMT) géré par le plan de vols, tous les processus au niveau des portes sont pilotés. Les dispositions légales comme les Accords de Schengen sont donc respectées.
Toutes les procédures sont représentées dans le système de gestion des risques psm2200 de Primion et il est possible de les consulter à tout moment. 

Sur la base de l’évaluation des résultats qui montre une très grande satisfaction, primion a décidé de poursuivre la commercialisation des solutions modulaires créées dans le cadre de ce projet comme une ligne de produits sous l’appellation commerciale « Airport Solutions ». L’aéroport allemand « Albrecht-Dürer » conquis par cette innovation, est devenu client a son tour. Depuis novembre 2016, il utilise avec succès AVS comme nouveau système de gestion des badges.
Actuellement, primion Technologie AG avec ses solutions, participent à d’autres appels d’offres pour les grands aéroports allemands.

Dans les aéroports, la sécurité est un aspect primordial